Dubaï & Abu Dhabi

Suscitent admiration ou rejet mais ne laissent jamais indifférents

2018 / Du 15.08 au 20.08

CLÔTURÉ

[widgetkit id="683" name="dubai-abudhabi-2018"]

Du mercredi 15 au lundi 20 août 2018

Archidays, voyage d'architecture proposé par Le Journal de l'Architecte

Enviés, encensés, contestés, vilipendés, Dubaï et Abu Dhabi suscitent admiration ou rejet mais ne laissent jamais indifférents.

Tout, et souvent n'importe quoi, a été dit sur le sort des centaines de milliers de travailleurs employés à la construction de ces villes du futur, la politique internationale menée par ces petits états, sur le mode de vie, l'autoritarisme et la mégalomanie de ces pétromonarchies.

Dubaï et Abu Dhabi sont certes des nains politiques mais de réelles puissances financières. Ainsi, depuis la fin des années '90, grâce à la manne pétrolière, une architecture, qui s'en est donné à cœur joie, côtoie le sublime et l'affreux.

Dire que le mois d'août dans les Emirats est chaud est un euphémisme: il fait très chaud! Mais comme tout est conçu pour affronter ces températures élevées, l'expérience nous a  démontré que ce n'est pas un vrai problème (sauf pour les allergiques au soleil...).

Une première approche à « prix doux », pour vous forger votre propre opinion et découvrir une architecture hors du commun.

La condition des ouvriers du bâtiment à Dubaï : ce qui est vrai, ce qui est faux